devenir arbitre de club
Faut il jouer jusqu’au bout ? Une situation assez fréquente au cours d’un tournoi : le déclarant table son jeu et dit : Je fais le reste. L’un des adversaires : Ah non, on joue jusqu’au bout ! Qui a raison, et que dit le code ? La loi 74 (conduite et éthique) précise notamment : Par devoir de courtoisie, un joueur devrait éviter de prolonger le jeu inutilement, par exemple en continuant de jouer bien qu’il sache que toutes les levées sont à lui, dans le but de dérouter un adversaire. Le code est donc parfaitement clair : un joueur (déclarant ou défenseur) a tout à fait le droit (et même le devoir, par courtoisie) de proposer que le jeu soit écourté, s’il est évident que toutes les levées restantes sont à lui. La loi 68 C précise : Une revendication devrait être accompagnée immédiatement d’un exposé clarifiant l’ordre dans lequel les cartes seront jouées, la ligne grâce à laquelle le joueur qui revendique se propose de gagner les levées revendiquées. Bien entendu, l’adversaire peut ne pas être d’accord. Pour autant, a-t-on le droit de demander de jouer jusqu’au bout ? Le code répond clairement NON. Loi 68 D : Après n’importe quelle revendication, ou concession, LE JEU CESSE. Tout jeu consécutif est annulé par l’arbitre . Si la revendication est contestée par un des joueurs (le mort inclus), l’arbitre doit être appelé immédiatement . C’est donc à l’arbitre de juger si la revendication est fondée, et non aux joueurs. La loi 70 traite des revendications contestées. Sans entrer dans les détails, il faut retenir que l’arbitre jugera du résultat de l’étui aussi équitablement que possible, mais tout point douteux sera résolu contre le joueur qui a revendiqué. En résumé : Ne vous étonnez pas qu’un adversaire puisse tabler son jeu avant la fin. Il en a le droit. C’est explicitement prévu dans le code. Ne dites pas : On joue jusqu’au bout. Cela est interdit par le CODE. Mais appelez l’arbitre qui résoudra le problème au mieux de vos intérêts. Pour conclure, dès que vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à appeler l’arbitre qui est là pour vous aider à résoudre tout point litigieux et rétablir l’équité. *** Le "psychique" L'objectif du tournoi de club est de passer un bon moment dans la bonne humeur. Pour cette raison, l'emploi des "psychiques" n'est pas autorisé dans le cadre des tournois de clubs. Ceci permet de garder à nos tournois un aspect convivial. Qu'est-ce qu'un "psychique" ? Il y a deux sortes de "psychiques" : ceux qui concernent les points ex : ouvrir de 1 à la couleur avec 5 H ouvrir de 1 SA avec moins de 14 HL… ceux qui concernent les couleurs ex : ouvrir de 1 avec moins de 4 cartes… À quel moment peut-on considérer qu'une ouverture est "psychique" ? On considère une valeur normale d'ouverture (V.N.O.) si le joueur en 1ère ou 2ème position atteint le total de 18 en comptant les deux couleurs les plus longues avec les points d'honneur. ex : SUD R V 10 4 3 A V 7 5 4 3 2 9 SUD a 9 cartes avec les et les = 9 H : Total : 18 L'ouverture de 1 n'est pas psychic. Nota : En 3ème ou 4ème position la V.N.O. tombe à 16.
ANAB LTE Bridge Tournoi des Arbitres SOMMAIRE LTE contact RLE inf liens GolfChercher dans le site
Actualité
Copyright BC LTE 2009
juin : stage bridge Djerba - aout : stage bridge St Gervais - septembre : stage bridge Estoril - octobre : stage bridge Monastir - novembre : stage bridge Antalya - decembre : stage bridge Agadir